Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Boris Trajkovski

Boris Trajkovski (1956-2004)
Agrandir
Boris Trajkovski (1956-2004)

Boris Trajkovski (Борис Трајковски en alphabet cyrillique) (25 juin 1956 - 26 février 2004) fut le président de la république de Macédoine de décembre 1999 jusqu'au 26 février 2004.

Né dans le village de Murtino, près de la ville de Strumica, Boris Trajkovski obtient un diplôme de droit en 1980 à l'Université St. Cyril et Methode de Skopje. Il se spécialise dans le droit du commerce et du travail. Il fit plusieurs séjours aux États-Unis où il étudia la théologie, et quitta l'Église orthodoxe pour devenir méthodiste. Il dirige un département de Sloboda (compagnie de construction à Skopje).

Trajkovski entre dans la politique après la proclamation de l'indépendance de la Macédoine, en 1992. Il rejoint le parti VMRO-DPMNE.

Il joue un rôle important dans le développement des relations du parti avec l'Europe, et dirige les relations étrangères du parti.

En 1997, il devient chef du cabinet de la mairie de Kisela Voda, une commune près de Skopje. Il est ensuite ministre des affaires étrangères le 21 décembre 1998, poste qu'il n'occupera même pas une année.

C'est essentiellement grâce à sa réputation de réformiste modéré que Trajkovski est choisi comme candidat du parti VMRO-DPMNE aux élections présidentielles du 14 novembre 1999, pour remplacer le président sortant, Kiro Gligorov.

Trajkovski l'emporte avec 52% des voix face à Tito Petkovski (45%). Il était prévu qu'il prenne le pouvoir 5 jours plus tard (le 19 novembre), mais comme les résultats sont contestés, le parlementaire Savo Klimovski assure l'intérim jusqu'à ce que les partisans de Petkovski perdent leur appel un mois plus tard (décembre).

Son mandat est marqué par les tensions entre les Macédoniens slaves et l'importante minorité albanaise d'ex-Yougoslavie. La guerre au Kosovo a entraîné des mois de violents combats armés entre les forces de sécurité macédoniennes et les rebelles albanais désirant l'indépendance. Bien que ses pouvoirs soient limités et son rôle essentiellement représentatif, il arbitre les accords de paix de l'OTAN en 2001, accords qui mirent fin à la violence et empêchèrent une guerre civile de grande envergure en Macédoine. Il joue le rôle de modérateur dans le dialogue ethnique, soutenant une meilleure intégration des Albanais. Il est une personne clé pour résoudre le conflit.

Trajkovski est mort le 26 février 2004 dans un crash d'avion alors qu'il se rendait a une conférence économique en Bosnie. Les contrôleurs aériens perdirent tout contact avec l'avion suite à de mauvaises conditions météo. L'épave de l'avion fut retrouvée dans une région montagneuse au Sud Ouest de la Bosnie, près du village de Pitulja, 32 km au sud ouest de Mostar. Les huit autres passagers décédèrent également.

Lien externe



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia