Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Chahadah

Religion
Les trois monothéismes
judaïsme - christianisme - islam
180px
Cet article fait partie de la série
Islam
Les cinq piliers
La profession de foi
La prière - L'aumône
Le jeûne
Pèlerinage à La Mecque
Villes saintes
La Mecque - Médine
Jérusalem
Nadjaf - Kerbala
Événements et Fêtes
Calendrier musulman -
Aïd el-Kebir - Hégire
Achoura - Arbaïn
Constructions religieuses
Mosquée - Minaret
Mihrab - Qibla
Religieux
Muezzin - Imam - Mollah
Ayatollah - Mufti
Textes et lois
Vocabulaire de l'islam -
Coran - Hadith - Sunna
Sourate - Fiqh - Fatwa
Charia - Hisba
Mouvements
Sunnisme - Chiisme
Kharidjisme
Écoles
Hanafisme - Malékisme
Chaféisme - Hanbalisme
Wahhabisme - Salafisme
Duodécimains - Ismaélisme
Motazilisme - Druzes
Acharisme - Soufisme

La chahadah, qui signifie « attestation » ou « témoignage de foi » en arabe, est l'un des piliers de l'islam.

Cette confession de foi musulmane est très brève :

« J'atteste qu'il n'y a pas d'autre divinité que Dieu et que Mahomet est son envoyé. »

En arabe :

En langue arabe: :لا إلاه إلالله محمد رسول ال
« Ashhadu an lâ ilâha illâ Llâhu wa anna Muhammadan rasûlu Llâhi. »

Elle consiste pour le croyant, en toute connaissance de cause et non sous la contrainte, à accepter et proclamer deux choses : il n'est pas d'autre dieu que Dieu ou Allah; et Mahomet est son prophète.

Habituellement, cette formule est récitée à l'oreille droite des nouveau-nés, accompagne ensuite tout musulman durant sa vie, et enfin est prononcée une dernière fois au chevet des mourants.

Dans le cadre d'une conversion à l'islam, il suffit de la prononcer après s'être lavé le corps avec l'intention d'embrasser cette religion.

Il convient de noter que proclamer que Dieu est unique fut une réaction aux nombreux cultes polythéistes que connaissait La Mecque au VIIe siècle, mais aussi envers le concept de la Trinité de la religion chrétienne, que Mahomet considérait comme un polythéisme déguisé.

Le verset 171 de la sourate 4 en témoigne :

« Croyez donc en Dieu et en ses prophètes. Ne dites pas : « Trois » ; Cessez de le faire ; Ce sera mieux pour vous. Dieu est unique ! Gloire à lui ! Comment aurait-il un fils ? »

La Chahadah est aussi la clé du paradis, car celui qui ne la possède pas ne peut pas y accéder.

La réciter sincèrement ne suffit cependant pas à y conduire le croyant au terme de sa vie. Elle ne fait que le sortir de sa condition de réprouvé, c'est-à-dire de pécheur exclu par Dieu du nombre des élus.

Pour gagner le paradis, le musulman doit aussi respecter les quatre autres piliers ou obligations canoniques que prescrit le Coran.

Liens externes




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia