Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Count Basie


image:Musique_jazz.png
Jazz
Grands courants
Dixieland - Swing
Middle jazz - Acid jazz
Cool jazz - West coast Jazz
Hard bop - Free jazz
Jazz-rock fusion - Modal jazz
Bossa nova - Bebop
Jazz manouche - Smooth jazz
Les Instruments
Cuivres - Claviers - Bois
Cordes - Percussions
Interprètes
Interprètes par style
Interprètes par instrument
Liste de A à K et de L à Z
Méta
Le projet Jazz
Le portail des musiques


William « Count » Basie (21 août 1904 - 26 avril 1984) pianiste, organiste, et surtout chef d'orchestre américain, il a incarné le jazz du Sud-Ouest : décontraction et swing absolus. Né dans le New Jersey en 1904, mais élevé à Kansas City, il atteint la célébrité en prenant les rênes de l'orchestre de Benny Moten en 1935. Il est mort en 1984.

La musique semblait couler d'elle-même : beaucoup de blues et de thèmes simples à base de riffs, portés par une superbe section rythmique et développés par des solistes d'exception. Son deuxième grand orchestre, à partir des années cinquante, fait la part plus belle à des arrangements (surtout ceux de Neil Hefti et d'Ernie Wilkins) servis par une parfaite unité d'ensemble, mais un peu plus convenus. Au piano, l'économie de notes était la marque du style laconique de Basie, à l'intense pouvoir rythmique.

One O'Clock Jump et Jumpin' at the Woodside sont ses morceaux les plus connus.

Il est mort en 1984 à Hollywood.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia