Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Existentialisme


Existentialisme : Courant philosophique et littéraire qui s'est particulièrement développé au XXe siècle.
Son slogan le plus célèbre est la phrase de Sartre : « l'existence précède l'essence » qui fonde la liberté et la responsibilité de l'homme, puisque celui-ci existe sans que cela le définisse en aucune manière. L'existentialisme est donc une théorie qui affirme le primat de l'existence par rapport à l'essence. L'essence désigne ce qu'est un être, quelles sont ses caractéristiques universelles. L'essence universelle a pour but de définir l'être. Elle n'implique pas que celui-ci existe, mais il doit être possible. Par exemple, un myriagone a une essence, le cercle carré n'en a pas.

L'existence actualise l'essence. Elle ajoute la distinction que l'être n'est pas seulement possible, mais qu'il est.

On a coutume de considérer Søren Kierkegaard comme le premier existentialiste, et de distinguer un existentialisme athée (Edmund Husserl --phénoménologie--, Martin Heidegger, Jean-Paul Sartre...), et un existentialisme chrétien (Søren Kierkegaard, Gabriel Marcel, Karl Jaspers).

L'existentialisme a été marqué par Hegel et Nietzsche. Il a marqué outre les philosophes cités ci-dessus Maurice Merleau-Ponty, Simone de Beauvoir, Hannah Arendt, Hans-Georg Gadamer (herméneutique), Jürgen Habermas.

Après la deuxième guerre mondiale, un courant existentaliste littéraire a compté, outre Sartre, Albert Camus et Boris Vian.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia