Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Hypoglycémie


Médecine
Mise en garde médicale
Wikipédia:Prosélytisme
Sciences fondamentales
Anatomie - Physiologie
Embryologie - Histologie
Génétique - Bioéthique
Biologie - Bactériologie
Histoire de la médecine
Pathologie
Symptômes - Syndromes
Santé - Maladies
Domaines d'étude
Médecine générale
Spécialités médicales
Spécialités chirurgicales
Spécialités techniques
Professions paramédicales
Thérapeutique
Médicaments
Pharmacologie
Méta
Le projet Médecine

Une hypoglycémie est une glycémie trop basse ; c'est lorsque le taux de glucose (sucre) dans le sang est inférieur à la normale, ne permettant plus au métabolisme de se dérouler normalement.

Pour un être humain adulte, une hypoglycémie est une glycémie inférieure à 0,8 g/L.

Le contraire d'une hypoglycémie est une hyperglycémie.

Sommaire

Causes

Plus rarement, l'hypoglycémie peut être révélateur d'une .

Diagnostic

Un sujet atteint d'hypoglycémie peut ressentir tout ou partie des symptômes suivants :

Dans le cadre des premiers secours, il n'est pas possible de distinguer le malaise hypoglycémique d'un autre malaise : tout malaise ou coma oit faire évoquer l'hypoglycémie, qui lorsque elle est profonde et prolongée peut entrainer la mort.

Dans le cadre médical, la mesure de la glycémie fait partie du bilan de base de tout malaise et doit être fait en particulier au décours immédiat de ce dernier.

Réaction physiologique

Dans un premier temps, le corps réagit à la baisse de la glycémie par une décharge d'adrénaline (réponse hormonale adrénergique), qui provoque une accélération cardiaque (d'où les palpitations) et une élévation de la tension artérielle, pour compenser l'état de faiblesse. Le corps libère également des réserves de glucose pour faire remonter la glycémie (glycogénolèse hépatique et musculaire, lipolyse).

Le réponse adrénergique consomme de l'énergie, elle peut en elle-même aggraver l'hypoglycémie, notamment chez le diabétique insulinodépendant.

Traitement

Le resucrage par voie orale (chez un sujet conscient : jus de fruit ou sucre, plus du pain ou des biscuits) ou intraveineux (en cas de coma : soluté glucosé à 30%) est le traitement indispensable et suffisant de l'hypoglycémie. Dans un second temps, on devra rechercher la cause de l'hypoglycémie (bilan des prises médicamenteuses, alcoolémie, etc.)

Traitement préventif

Pour une personne sans problème particulier : il convient d'adapter son régime à son activité physique, d'éviter de « sauter un repas », et notamment d'insister sur le petit déjeuner. Cela fait également partie de l'éducation du sportif : consommation de sucres lents plusieurs heures avant de fournir un effort, avoir à disposition des sucres rapides pendant l'effort. Il faut également bien déjeuner avant d'aller donner son sang (contrairement à la prise de sang pour analyse qui elle se fait à jeun).

Chez le diabétique traité :



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia