Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Jérusalem


Jérusalem (ירושלים - Yerushalayim en hébreu; القدس - Al-Qods en arabe) est la capitale proclamée mais non reconnue internationalement, de l'État d'Israël. Située dans les monts de Judée, à 745 m d'altitude, la ville s'étend sur 20 000 hectares.

Jérusalem vue du Mont des Oliviers
Agrandir
Jérusalem vue du Mont des Oliviers
Sommaire

Statut

À l'expiration du mandat britannique, selon le plan de partage de la Palestine de 1947, Jérusalem aurait dû devenir une cité sous gestion de l'ONU, séparée et de la Palestine et d'Israël. La guerre israélo-arabe de 1948 a empêché l'application de cette décision. Israël a alors annexé la partie ouest de la ville, l'est revenant à la Jordanie.

Durant de la guerre des Six Jours, le 7 juin 1967, l'État hébreu occupe le reste de la ville. Jérusalem est proclamée capitale d'Israël. L'ONU condamne cela dans la résolution 242. Devant les expropriations qui suivent, le Conseil de sécurité adopte la résolution 252 ; en 1980, une nouvelle résolution condamne Israël.

Le statut de Jérusalem n'est donc pas encore réglé. Pour Israël, c'est une partie de son territoire et sa capitale, pour l'autorité palestinienne, seule la partie occidentale de la ville est israélienne, enfin pour les groupes radicaux palestiniens, tout Jérusalem doit revenir au futur État palestinien.

L'annexion de la ville par Israël et sa proclamation comme capitale ne sont pas reconnues par de nombreux pays, même occidentaux, qui maintiennent leurs représentations diplomatiques dans d'autres villes du pays, comme Tel-Aviv.

Jérusalem, pourtant central dans l’islam n’a été, depuis la conquête par les Arabes en 638, à aucun moment de son histoire, choisie comme capitale par les musulmans, quelle que soit la dynastie qui régnait sur place. Dans le Coran, Jérusalem n’est mentionnée expressément à aucun moment. Il n’y est fait qu’allusion, dans au moins trois sourates.

Histoire

Histoire antique


Avertissement. L'histoire antique de cette ville est mal connue : en effet, les découvertes archéologiques étant parfois en contradiction avec la Bible, en particulier entre le Xe et le VIIIe siècle avant notre ère, la passion entourant cette ville et l'impossibilité de fouiller le Mont du Temple sous la mosquée Al-Aqsa rendent son étude très difficile. Certains historiens remettent même en cause l'existence des rois David et Salomon, en tout cas en temps que souverains d'un État hébraïque avec comme capitale Jérusalem.


À l'origine, la ville s'appelait Salem et fut rebaptisée Jérusalem après sa prise par le roi David. En 587 av. notre ère Nabuchodonosor fit détruire la ville. Les Hébreux ne revinrent qu'à partir de -538.

C'est à Jérusalem que fut érigé le Temple, point central de la religion hébraïque. Bâti une première fois par Salomon, reconstruit en -515, le Temple est à nouveau reconstruit par Hérode (2068) mais est détruit deux ans plus tard lors de la prise de la ville.

Dans les années 30, Jésus de Nazareth ou Jésus-Christ fut condamné à mort et exécuté sur une colline voisine de la ville.

Les Romains reprirent la ville en 70, matant ainsi la révolte des Hébreux. La ville fut temporairement rebaptisée Civitas Ælia Capitolina quand l'empereur Hadrien y établit une colonie au début du IIe siècle.

Moyen Âge

Croix de Jérusalem
Agrandir
Croix de Jérusalem

La ville fut prise par les Perses en 614, reprise par les Byzantins en 629, mais conquise par les Arabes en 638. Les musulmans y érigèrent le Dôme du Rocher à la fin du VIIe siècle et la mosquée Al Aqsa au début du XVIIIe siècle.

À partir du XIe siècle, les Occidentaux lancèrent des croisades pour reprendre puis conserver la ville face aux musulmans. Les Seldjoukides contrôlaient la ville depuis 1070 et les Fatimides venaient de la reprendre en 1098 lorsque, moins d'un an plus tard, se présente l'armée croisée. La ville fut prise le 15 juillet 1099 et fut la capitale d'un royaume dit royaume de Jérusalem.

La ville est reprise par Saladin le 2 octobre 1187. Elle est temporairement restituée aux Latins entre 1229 et 1244.

Histoire moderne

En 1516, la ville passe sous domination ottomane.

Histoire contemporaine

La ville est le siège d'un patriarcat.

Monuments

La ville de Jérusalem est considéré comme « trois fois sainte » car elle contient les lieux les plus sacrés des religions juive, chrétienne et musulmane.

Liens externes


Deux œuvres du Tasse se réfèrent à Jérusalem : La Jérusalem délivrée (La Gerusalemme liberata, 1580) et La Jérusalem conquise (1593).




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia