Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

John Tyler


John Tyler

John Tyler

N° d’ordre : 10e président des États-Unis d’Amérique
Mandat : 4 avril 1841 (décès de W.H. Harrison)

4 mars 1845

Date et lieu de naissance : 29 mars 1790

à Greenway, Virginie

Date et lieu de décès : 18 janvier 1862

à Richmond, Virginie

Profession : Juriste
Parti politique : Whig
Vice-président : aucun

John Tyler, 1790 - 1862 est le dixième président des États-Unis. Son mandat débute au décès W.H. Harrison, dont il est le vice-président, en 1841 et se termine en 1845.

Sommaire

Biographie

John Tyler naît le 29 mars 1790 à Greenway, Virginie. Ses parents, John Tyler et Mary Amistead sont de riches planteurs, membres de la classe dirigeante de l'état. Il obtient, à 17 ans, son diplôme du Collège de William et Mary et commence des études de droit.

Lorsqu'il accède à la présidence, il fait l'acquisition d'une plantation nommée « Walnut Groove » située à Richmond en Virginie, dans laquelle il résidera jusqu'à sa mort. Lors de son exclusion du parti Whig, il la rebaptise « Sherwood Forest Plantation » afin de signifier son statut de hors-la-loi vis à vis du parti.

Carrière politique

J. Tyler est l'exemple type des hommes politiques issus des états du Sud. Il est contre un pouvoir fédéral fort et défend le droit des états à décider de leur propre politique en matière de règles électorales, de droits de douane et, bien sûr, d'esclavage. Il participe à la création du parti Whig, opposé aux Démocrates, à la suite des décisions prises par A. Jackson sur les sujets ci-dessus. Il est choisi pour être co-listier de W.H. Harrison pour l'élection de 1840 et devient son vice-président.

A 51 ans, J. Tyler devient le plus jeune président des États-Unis suite au décès un mois après sa prise de fonction de W.H. Harrison. Il prête serment le 6 avril 1841.

Présidence

C'est la première fois dans l'histoire des États-Unis qu'un vice-président prend la place du Président en place pour cause de décès. Tyler entend exercer toutes les prérogatives présidentielles avec les pleins pouvoirs mais la Constitution n'est pas très explicite sur son cas – il faudra attendre le XXVe amendement en 1967 – et il a de nombreux opposants y compris au sein de son propre parti.

En début de mandat J. Tyler appartient au parti Whig grâce auquel il a été élu. Il conserve les ministres nommés par W.H. Harrison mais entre rapidement en conflit avec eux. Il est exclu de son parti qui, plus tard, entame même une procédure de destitution de la présidence. Suite à la démission en bloc en 1841 du cabinet hérité de Harrison, à l'exception du Ministre des affaires étrangères Daniel Webster, J. Tyler s'entoure d'un nouveau gouvernement composé de conservateurs du Sud.

En Mai 1842, il est confronté à la Rebellion de Dorr à Rhode Island, une insurrection de courte durée, menée par Thomas Wilson Dorr, pour repenser le système électoral de l'état.

Le dernier acte marquant sa présidence est peut-être le plus important: il signe la loi d'annexion du Texas, république qui avait acquis son autonomie du Mexique, agrandissant ainsi la liste des territoires pratiquant l'esclavagisme et remettant en question le Compromis du Missouri ou Compromis de 1820 entre les esclavagistes et les abolitionnistes. Cet acte déclenche la guerre avec le Mexique que son successeur, James Knox Polk, devra gérer.

Retraite

J. Tyler ne se représente pas aux élections de 1844 afin d'assurer la victoire de J.K. Polk. Il prend sa retraite dans sa plantation de Virginie. Il tentera un dernier compromis afin d'éviter la Guerre de sécession mais celui-ci étant rejeté par le président A. Lincoln, J. Tyler soutiendra les positions sudistes et il est, à sa mort, député de la Confédération.

Anecdotes

J. Tyler est le dernier président issu des familles aristocratiques de Virginie. Son parcours est typique, il naît dans une famille de la classe dirigeante de l'état, fait des études de droit à l'université, commence à pratiquer puis entame une carrière politique qui le mènera jusqu'à la présidence.

Il épouse Letitia Christian le 29 Mars 1813 puis Julia Gardiner le 26 Juin 1844. De sa première femme, il a 8 enfants :

Letitia meurt le 10 Septembre 1842. John reste veuf durant 2 ans. Sa bru Elizabeth Priscilla Cooper sera First Lady durant cette période. John se marie ensuite à Julia Gardiner. C'est le premier Président des États-Unis à se marier durant son mandat. Il a 7 enfants avec elle, le dernier alors qu'il est âgé de 70 ans :

Exclu du parti Whig J. Tyler gouverne sans l'appui du Congrès. Grâce à son pouvoir de veto il bloque la politique de ce dernier qui en retour bloque la politique du Président. Le Congrès obtient sa vengeance en appliquant son droit de veto pour la première fois dans l'histoire des États-Unis le dernier jour de la présidence de J. Taylor et sur une loi de portée très mineure.

80px Chronologie des présidents des États-Unis depuis 1789
(voir aussi : Histoire - États-Unis d'Amérique - Maison Blanche)
45px

1789 : Washington
1797 : J. Adams
1801 : Jefferson
1809 : Madison
1817 : Monroe
1825 : J. Q. Adams
1829 : Jackson
1837 : Van Buren
1841 : W. H. Harrison

1841 : Tyler
1845 : Polk
1849 : Taylor
1850 : Fillmore
1853 : Pierce
1857 : Buchanan
1861 : Lincoln
1865 : A. Johnson
1869 : Grant

1877 : Hayes
1881 : Garfield
1881 : Arthur
1885 : Cleveland
1889 : B. Harrison
1893 : Cleveland
1897 : McKinley
1901 : T. Roosevelt
1909 : Taft

1913 : Wilson
1921 : Harding
1923 : Coolidge
1929 : Hoover
1933 : F. D. Roosevelt
1945 : Truman
1953 : Eisenhower
1961 : Kennedy
1963 : L. B. Johnson

1969 : Nixon
1974 : Ford
1977 : Carter
1981 : Reagan
1989 : G. Bush
1993 : Clinton
2001 : G. W. Bush
2004 : G. W. Bush




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia