Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Los Angeles


Centre-ville de Los Angeles : la Tour de la Bibliothèque

Los Angeles est une grande ville située au sud de la Californie, États-Unis, sur la côte Pacifique. Les Américains l'appellent souvent par son diminutif : L.A. (prononcez « él ey »). Cette ville est la capitale du comté portant le même nom. Los Angeles signifie en espagnol : « les anges ».

Son nom complet en espagnol est : El Pueblo de Nuestra Señora la Reina de Los Angeles de Porciuncula (Le village de Notre Dame la Reine des Anges de la Porcioncule).

La ville compte 3 694 820 habitants, et le comté 9 802 800 (2000) alors qu'elle n'en comptait que 11 500 en 1887, ce qui en fait la deuxième agglomération des États-Unis, après New York. Mais la ville même de Los Angeles (la city) est relativement restreinte face à l'agglomération qui porte le même nom. La region métropolitaine de L.A. compte pas moins de 20 millions d'habitants, soit le tiers de la population habitant la France.

Sommaire

Histoire


Le comté de Los Angeles

La baie de Los Angeles est repérée en 1542 par le Portugais Juan Rodriguez Cabrillo. Ce sont ensuite deux missions espagnoles venues du sud qui s'y implantent en 1771 et 1797. Los Angeles est fondée en 1781. La Californie est annexée en 1822 par le Mexique, devenu indépendant de l'Espagne, et quelques années après, des concessions sont offertes par le gouverneur. En 1848 la Californie est annexée par les États-Unis, suite à leur victoire dans la guerre qui les opposa au Mexique. C'est en 1850 que la ville devient la capitale du comté du même nom. La petite commune abrite alors des saloons et des salles de jeux au bord des routes encore en terre.

Le chemin de fer arrive en 1876, et la liaison directe avec la côte est se fait en 1885.

La culture d'agrumes, en particulier d'oranges, fait la renommée de la cité jusqu'à New-York. Ainsi, elle passe 2 300 habitants en 1860 à plus de 50 000 en 1890 pour atteindre 100 000 en 1900.

Des gisements de pétrole sont découverts au début du XXe siècle, et sa population s'accroît énormément. L'industrie aéronautique prend son essor à la même époque grâce à Lockheed et Douglas, tandis que le cinéma se transforme en véritable industrie, avec comme épicentre le quartier de Hollywood.

Pour plus de détails, voir l'article détaillé Histoire de Los Angeles.

Géographie

Climat de Los Angeles
mois : J F M A M J Jt A S O N D
Températures (en °C) 12,5 13,1 13,6 14,9 16,6 18,1 20,3 20,8 20,4 18,4 15,8 13,3
Précipitations (en mm) 64 49 43 28 2 1 0 1 2 6 45 44


Urbanisme

Vue aérienne de Los Angeles

La ville de Los Angeles est aujourd'hui considérée comme étant à la fois un modèle et une préfiguration du développement actuel et futur des métropoles américaines, détrônant le modèle de Chicago qui prévalait depuis la fin du XIXe siècle (cf. École de Chicago).
Los Angeles est en effet caractérisée par une absence de véritable centre-ville. Cette situation trouve son origine dans l'histoire de la ville. À leur arrivée, les nouvelles populations anglo-saxonnes et protestantes tiennent à se démarquer des populations hispanophones indigènes et la marque que ces derniers ont imprimé à la ville historique. Motivées par un idéal « pastoral » caractéristique de l'idéologie WASP (acronyme des White Anglo-Saxons Protestant), ces nouveaux habitants construisent les quartiers de la ville avec une faible densité, afin de garder une proximité avec les espaces naturels et de centrer la vie sociale sur la cellule familiale dotée d'un espace domestique conséquent. Cette conception de l'organisation urbaine ancra une logique de croissance illimitée de l'agglomération, qui fut rendue possible à mesure que les moyens de transports se multiplièrent et s'améliorèrent. Aujourd'hui, son extension en forme de tache d'huile en a fait une agglomération qui s'étend sur plus de 100 km (du nord au sud).

Cet étalement urbain poussé à l'extrême a pour conséquence d'aller à l'encontre de la recherche d'une proximité avec la nature, les espaces naturels n'étant accessibles qu'après une longue traversée des vastes lotissements pavillonnaires constituant l'immense périphérie de l'agglomération.

Les déplacements urbains sont également devenus un problème central. Les transports en commun ne peuvent avoir aucune efficacité du fait de l'absence de densité. L'usage de l'automobile détient par conséquent un quasi monopole des déplacements, entraînant une saturation du réseau routier, malgré la création d'un très grand nombre d'autoroutes urbaines reliant les différents quartiers de l'agglomération. (voir problèmes environnementaux)

La faible proportion d'espaces publics engendre un repli des nombreuses communautés ethniques entre-elles, favorisant la présence lors des élections de candidats ethniques. L'architecte Frank Lloyd Wright donnait de la ville elle-même: «Penchez le monde sur un côté et tout ce qui ne tient pas très bien glissera vers Los Angeles.»

Économie

Le CBD de Los Angeles

Los Angeles est célèbre pour le principal centre de production cinématographique aux États-Unis, le plus rentable au monde, mais devancé par le nombre des productions de Bollywood, en Inde. Le nom d'Hollywood, le quartier dans lequel cette production a lieu, est devenu synonyme de cette industrie. L'aéronautique et le pétrole y sont aussi très présents, et plus de 60% des entreprises californiennes y ont leur siège social.

Problèmes environnementaux

Échangeur autoroutier à L.A

Les transports en commun n'y sont pas assez développés du fait des trop faibles densités de l'agglomération, et le système du covoiturage, encouragé par la municipalité, n'a pas le succès escompté. Un réseau de pistes cyclables a été développé ainsi qu'un réseau de lignes de bus express, pour tenter de proposer une alternative à l'omniprésence automobile dans les déplacements.

Le smog, particulièrement intense à Los Angeles, est une conséquence de la pollution de l'air par les hydrocarbures. Dès qu'un certain seuil est dépassé, un avis d'alerte est lancé par les autorités de la ville ; les déplacements en voiture y sont alors limités au strict nécessaire, et les usines ont ordre de cesser de brûler des hydrocarbures.

La ville est située sur la faille de San Andreas, et le risque de séisme y est très élevé. De nombreux spécialistes craignent qu'un séisme majeur s'y produise un jour, avec dans les scénarios les plus pessimistes une modification de la géographie locale liée à une séparation des terres à l'ouest de la faille du reste de la Californie. The big one est le terme employé par les Californiens pour désigner ce séisme majeur à venir.

Politique

Émeutes de 1992

En 1992, Los Angeles a été secouée par de sanglantes émeutes déclenchées par l'affaire Rodney King, qui a vu un automobiliste noir se faire tabasser par quatre policiers blancs. Cette bavure majeure a été filmée par un riverain, ce qui a provoqué la tenue d'un procès sous haute pression et avec une forte médiatisation. L'acquittement des policiers prononcé par un jury à majorité blanche a soulevé une vague de colère dans le quartier populaire et pauvre de South Central qui fut suivi de six jours d'affrontements interraciaux aboutissant à l'intervention de la Garde nationale. Ces émeutes furent l'exutoire de vieilles rancœurs, dont les commerçants d'origine asiatiques (principalement Coréens) furent les principales victimes. Le bilan officiel de ces émeutes avance le chiffre de 55 morts, plus de 2 000 blessés, de 10 000 interpellations, et des dégâts, entre incendies et pillages, estimés à un milliard de dollars (1992), pour une flambée de violence telle que l'Amérique n'en avait plus connu depuis les années 1960. .............................................

Crise de sécession

Pendant les années 2000 une crise de sécession a lieu : Hollywood et la vallée de San Fernando ont envisagé de se séparer de Los Angeles. En particulier à San Fernando, qui abrite presque la moitié des habitants de la ville, le soutien populaire pour la sécession est important ; un référendum a été organisé en novembre 2002. La proposition a été rejetée, et la ville est restée intacte.

Références bibliographiques

Cynthia Ghorra-Gobin, Los Angeles - Le mythe américain inachevé

Voir aussi

Liens externes



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia