Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Louis Pasteur

Louis Pasteur
Agrandir
Louis Pasteur

Louis Pasteur (27 décembre 1822 - 28 septembre 1895), scientifique français, pionnier de la microbiologie.

Bien qu'originaire de Dole, c'est à Arbois que Louis Pasteur va à l'école puis ensuite au collège. Élève doué, il souhaite intégrer l'École normale de Paris. Afin de s'y préparer, il déménage pour la capitale française en octobre 1838. Mais, déprimé par cette nouvelle vie, il abandonne cette idée et quitte Paris et poursuit ses études au collège royal de Besançon. En 1840 puis 1882, il obtient les baccalauréats ès lettres et mathématiques. Conforté par ces réussites scolaires, Pasteur, s'installe de nouveau à Paris et est finalement admis à l'École normale supérieure en 1843. Il y étudiera la chimie et la physique, ainsi que la cristallographie. Il soutiendra d'ailleurs deux thèses en 1847, en chimie et en physique. Mais c'est en cristallographie qu'il fera ses premières découvertes. En étudiant la polarisation de la lumière par les cristaux, il découvrira que des cristaux de structures pourtant identiques ne dévient pas la lumière de la même façon, et mettra ainsi en évidence l'isomérie.

Après avoir été professeur à Dijon et à Strasbourg, Pasteur est nommé professeur et doyen de la factulté des sciences de Lille, nouvellement créée. Il y fait une découverte d'importance. Il découvre que les levures sont des êtres vivants responsables de la fermentation et non des produits de celle-ci. En octobre 1857, il accepte le poste d'administrateur de l'École normale supérieure et retourne donc à Paris. Il y poursuit ses études sur la fermentation pendant trois ans. Cependant depuis 1858, il mène une lutte contre les partisans de la génération spontanée et en particulier contre Félix Archimède Pouchet. Et ce sera finalement après six années de recherche qu'il démontrera la fausseté de cette théorie.

Mais, malgré ses succès scientifiques, Pasteur jugé autoritaire, se heurte à de nombreuses contestations et son poste d'administrateur est finalement supprimé. En juin 1865, Pasteur s'installe à Alès pour y étudier une maladie qui décime les élevages de vers à soie. Après quatres années de recherche il découvre comment identifier les papillons malades, et permet ainsi leur éradication avant que tout l'élevage ne soit infesté.

Sa représentation la plus célèbre
Agrandir
Sa représentation la plus célèbre

Fervent bonapartiste, Pasteur ne reprend que lentement ses recherche après l'abdication de Napoléon III. Il s'attèle à l'étude de la fermentation de la bière ; une étude conclue par la publication d'un livre : les Etudes sur la bière et les conseils aux brasseurs. L'année suivante, Pasteur se présente sans succès aux élections sénatoriales. Pas découragé, il poursuit ses recherches et mettra successivement au point le filtre Chamberland, l'autoclave et le flambage des vases.

Suite aux études de Robert Koch, Pasteur découvre le staphylocoque. Pendant six ans, le Français et l'Allemand étudient les maladies et leurs microbes. Durant l'été 1879, Pasteur et ses collaborateurs, Roux et Duclaux, découvrent que les cultures vieillies du microbe du choléra injectées aux poules sont inoffensives. De plus, elles résistent à de nouvelles infections - c'est la découverte du vaccin. Le 5 mai 1881, pour la première fois, un troupeau de moutons est vacciné.

En 1880, Pasteur entame ses recherches sur la rage. Il remarque que la moelle infectée et desséchée protège de la maladie. Le 6 juin 1885, Pasteur reçoit la visite d'un enfant mordu par un chien soupçonné de porter la rage. Il commence les injections et sauve l'enfant. L'Académie des Sciences propose la création d'un établissement destiné à traiter la rage : l'Institut Pasteur naît en 1888. L'établissement s'exporte rapidement en Australie et au Viêt Nam. Pasteur restera à sa tête jusqu'à sa mort.

Pasteur repose dans une crypte de l'Institut Pasteur.

Voir aussi : pasteurisation




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia