Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Opéra (musique)


image:Logo music.PNG
Musique classique
Compositeurs
A-B-C-D-E-F-G-H
I-J-K-L-M-N-O-P
Q-R-S-T-UV-W-XYZ
Grandes périodes
Moyen Âge - Renaissance
Baroque - Classique
Romantique - Moderne
Contemporaine
Formes musicales
Instrumentale - Lyrique
Religieuse
Les Instruments
claviers - cordes
percussions
bois - cuivres - voix
Interprètes
Formations et ensembles
Instrumentistes
Chanteurs & chanteuses
Chefs d'orchestre
Théorie / Terminologie
Glossaire - Solfège
Termes italiens
Méta
Le projet
Le portail des musiques

Un opéra est une œuvre musicale et scénique dramatique, souvent entièrement chantée, dont l'interprétation se fait accompagner par un orchestre. Le bâtiment construit pour y représenter des opéras porte le même nom.

Histoire de l'opéra

La création de l'opéra, que l'on situe aux environs de 1600, marque conventionnellement le début du baroque en musique.

Dans un cénacle florentin à la fin du XVIe siècle, quelques artistes, en réaction contre les excès de la polyphonie de la Renaissance, voulurent revenir à des spectacles lyriques, tels qu'ils s'imaginaient être conçus pendant l'Antiquité classique gréco-romaine, avec une musique qui permettrait de mettre en valeur le texte et non de le rendre incompréhensible par la complexité des architectures sonores de son accompagnement.

Si Claudio Monteverdi n'est pas le premier compositeur à traduire ce programme, c'est lui qui porta dès ses débuts l'opéra à un état de perfection qui suscita l'émulation des autres musiciens et la faveur du public. La formule se répandit rapidement dans toute la péninsule italienne, et l'on assista à la création d'écoles locales réputées, par exemple à Venise et à Naples. À vrai dire, la mise en valeur du bel canto à l'italienne remplaça rapidement la volonté de simplification et d'épuration du chant qui avait présidé à la création du genre.

A l'exception notable de la France, cet opéra italien conquit au cours du siècle presque toute l'Europe musicale, dans un foisonnement d'œuvres qui alla souvent de pair avec un certain appauvrissement dramatique et même musical. On avait voulu plus de réalisme, on en était arrivé à un spectacle chanté ou l'action importait peu, ou le recitativo seco avait pour fonction essentielle de fournir la transition minimale nécessaire entre les arias da capo qui seuls intéressaient, et mettaient en transe, le public.

à suivre

Principaux opéras

Claudio Monteverdi (1567 - 1643) :

Jean-Baptiste Lully (1632 - 1687) :

Henry Purcell (1659 - 1695) :

Giovanni Battista Pergolesi (1710 - 1736) :

Christoph Willibad Gluck (1714 - 1787) :

Wolfgang Amadeus Mozart (1756 - 1791) :

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827) :

Carl Maria von Weber (1786 - 1826) :

Gioacchino Rossini (1792 - 1868) :

Vincenzo Bellini (1801 - 1835) :

Gaetano Donizetti (1797 - 1848) :

Hector Berlioz (1803 - 1869) :

Giuseppe Verdi (1813 - 1901) :

Richard Wagner (1813 - 1883) :

Charles Gounod (1818 - 1893) :

Georges Bizet (1838 - 1875) :

Léo Delibes (1836 - 1891) :

Modeste Moussorgsky (1839 - 1881) :

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840 - 1893) :

Jules Massenet (1842 - 1912) :

Giacomo Puccini (1858 - 1924) :

Pietro Mascagni (1863 - 1945) :

Claude Debussy (1862 - 1918) :


Richard Strauss (1864 - 1949) :

Béla Bartók (1881 - 1945) :

Alban Berg (1885 - 1935) :

George Gershwin (1898 - 1937) :

Benjamin Britten (1913 - 1976) :

Luciano Berio (1925 - 2003) :

Voir aussi

La Muette de Portici



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia