Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Pollution


La pollution est la contamination (d'une personne, d'un lieu, etc.) par des substances impures, c'est-à-dire inappropriées au contexte (au sens religieux). C'est donc un mot d'origine religieuse, et qui, de fait, conserve un caractère sacré assez marqué.

Sommaire

Sens contemporain

Jusqu'à tout récemment (milieu du XXe siècle), son seul usage non religieux était médical : il désignait ainsi l'émission (normale) de sperme en dehors d'activité réellement sexuelle, principalement durant le sommeil des adolescents.

De nos jours et depuis que l'industrialisation a multiplié les produits et l'explosion démographique met une très forte pression sur l'environement, ce mot s'est spécialisé : il désigne surtout la diffusion dans l'environnement, comme sous-produit involontaire d'une activité humaine, d'agents matériels, les polluants, dont le caractère impur est précisé comme relatif :

On voit que, conformément à son origine religieuse, la pollution est un concept généralement conservateur: tout changement par rapport à un nature à la Jean-Jacques Rousseau est a priori suspect et en référence à un paradis hédoniste.

On compte plusieurs types de pollutions, dont :

Le cas des gaz (à revoir / déplacer)

Alors que les autres de formes de pollutions sont relativement locales, et susceptibles de faire l'objet de réglementations efficaces dans un cadre national (même pour les pollutions marines), ce n'est pas le cas des gaz, et tout particulièrement des gaz persistants et capables de modifier le fonctionnement planétaire du monde vivant.

Article détaillé : voir Pollution de l'air.

Les pollutions des sens

Récemment, les termes « pollution sonore » et « visuelle » ont été proposés pour désigner la nuisance croissante censée être provoquée par les sons agressifs (voiture, train, avion, musique), les images violentes ou considérées comme telles (essentiellement la publicité et la télévision) ou un urbanisme déplaisant. Le terme a été spécifiquement choisi pour relier la pollution « physique » et la pollution « mentale », sans que ce terme se réduise à désigner un dérangement psychique : en effet, il est possible que les « pollutions sonores », notamment, induisent des états de stress et provoquent des maladies somatiques.

Les pigeons

Le biset Columba livia qui est le pigeon de ville (100 000 à Paris), est responsable de nombreux maux comme d'émettre des fientes sur les passants et les monuments, transporter parasites et virus ; ses nids attirent rats et insectes. Sans oublier le tapage amoureux qu'ils mènent sur les toits.

Annexes

Voir aussi

liens externes



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia