Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Richard Stallman

Richard Matthew Stallman
Agrandir
Richard Matthew Stallman

Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), aussi connu sous les initiales RMS, est le fondateur du mouvement pour les logiciels libres. Il est célèbre pour avoir initié le projet GNU et avoir rédigé (avec Eben Moglen) la première licence permettant de réglementer la distribution d'un logiciel avec son code source, modifiable (un logiciel libre) : la licence publique générale GNU (GNU GPL). Il a inventé le concept de Copyleft (« gauche d'auteur »).

Il fut chercheur informaticien au Massachusetts institute of technology, puis a créé la Free software foundation (FSF) en 1983. « Free » est à comprendre dans le sens de « libre » et non de « gratuit ». Il a également écrit l'éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C Gcc, et le débogueur Gdb.

Longtemps considéré comme le chantre de l'informatique libre, son discours a progressivement paru excessif à de nombreux membres de la communauté des développeurs libres, dont Eric S. Raymond, qui créa l'Open Source Initiative (OSI). Par rapport à la FSF, l'OSI met plutôt l'emphase sur les mérites techniques des logiciels développés de façon collaborative au lieu de promouvoir l'idéal de la liberté des utilisateurs d'ordinateurs. Entre autre, l'OSI tente de faire pénétrer les logiciels dits open source (à code source ouvert) dans l'industrie informatique américaine. Plusieurs des logiciels open source sont publiés sous une licence restrictive quant à la distribution de ceux-ci et les rend de ce fait légalement incompatibles avec les logiciels sous licence GNU GPL et autres.

Plusieurs des points de divergences entre la FSF et l'OSI ont été réglés en faveur de la FSF. Par exemple, pour le logiciel Mozilla qui est publié sous licence « open source » MPL et en même temps sous la licence libre GNU GPL. De même, la version 2 de l'Apple Public Source License a été modifié pour être compatible avec la GNU GPL. En revanche, la licence « open source » pour la technologie Java de Sun Microsystems, tout comme la licence « shared source » de Microsoft ne protègent pas les quatre libertés fondamentales qui font qu'un logiciel est un logiciel libre.

Richard Stallman a également eu des rapports tendus avec Linus Torvalds à qui il reproche de ne pas reconnaître la place centrale des programmes du système d'exploitation GNU dans sa variante GNU/Linux. Là où Torvalds parle du « système Linux » (expression reprise des milliers de fois dans la presse informatique), Stallman, les membres de la FSF et les gens informés sur le contentieux demandent qu'il soit nommé « GNU/Linux », par respect de l'origine historique du système. Pour tenter de régler la question, Richard Stallman a même proposé de baptiser le système « Lignux ». Ce nom a été reçu très négativement.

C'est aussi le créateur de l'hymne des logiciels libres, la Free Software Song. Il parle anglais, français, et espagnol.

Liens externes





This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia