Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

San Francisco


San Francisco la nuit
Agrandir
San Francisco la nuit

San Francisco est la deuxième plus grande ville de Californie, aux États-Unis. Elle est familièrement appelée par son diminutif : Frisco. La ville, qui compte 776 773 habitants (6,6 millions d'habitants, en 1996, avec son agglomération, que l'on étend jusqu'à San José, plus de 7 millions d'habitants en 2004), est située à l'extrémité de la péninsule de San Francisco, entre l'océan Pacifique et la baie de San Francisco. Les limites administratives de la commune et du comté de San Francisco sont identiques.

La ville domine la baie de San Francisco, au milieu de laquelle se trouve l'îlot d'Alcatraz, site de la fameuse prison du même nom aujourd'hui désaffectée.

Vue du satellite Landsat 7
Agrandir
Vue du satellite Landsat 7
Sommaire

Histoire

Les premiers habitants connus de la région de la baie de San Francisco furent les Amérindiens Ohlone (terme indien signifiant « le peuple de l'ouest »).

La découverte, l'exploration et la colonisation de la baie fut initialement le fait des Espagnols qui cherchaient à conforter le statut de « lac espagnol » pour l'océan Pacifique, s'appuyant pour cela sur leurs possessions philippines et américaines notamment. San Francisco représentait ainsi l'extrémité septentrionnale d'un chapelet discontinu d'implantations militaires et religieuses destinées à exprimer physiquement la souveraineté espagnole sur ce vaste territoire. Le 17 septembre 1776, une expédition espagnole y fonde un presidio (fort) et le 9 octobre dédie la mission nouvellement construite à San Francisco de Asis (saint François d'Assises). Ce n'est cependant qu'en 1836 que sont installées les premières habitations d'un village sur le bord de la baie, en un endroit appelé Yerba Buena (la bonne herbe), par référence à la menthe qui pousse sur les collines environnantes.


En 1951, la « Conférence de la paix » s'y est tenue, et a débouché sur le Traité de San Francisco. Ce traité entrera en application le 28 avril 1952 et donnera l'indépendance au Japon, mettant ainsi fin à la période d'occupation (1945-1952)

La pyramide Transamerica
Agrandir
La pyramide Transamerica

Géographie

Difficile de donner un nom au climat de San Francisco. Par son régime et son total des précipitations annuelles, on pourrait le classer dans les climats méditerranéens. Mais les températures et leur évolution le rapproche davantage d'un climat océanique (été frais, hiver doux). Le climat de cette partie de la Californie correspond à une transition entre la côte sud de climat méditerranéen et semi-aride à la côte nord, de climat océanique. Le brouillard rafraîchit les températures moyennes de juillet-août. Le courant froid de Californie en est l'origine.

Climat de San Francisco
mois J F M A M J Jt A S O N D
Températures (en °C) 9,2 10,9 11,5 12,7 14,3 15,9 16,8 17,2 16,9 15,9 12,5 9,6
Précipitations (en mm) 118 82 67 39 8 3 1 1 5 27 58 90


Transport

En matière de transport, plusieurs images font partie du patrimoine de San Fransisco.

Culture

Depuis les années 1960, l'imaginaire états-unien a fait de cette ville un univers à part, où tout était permis en matière de drogues, de sexualité,... Ceci a été traduit par exemple par Armistead Maupin dans une chronique quotidienne publiée dans le journal The San Francisco Chronicle, connue sous sa forme romanesque: Les Chroniques de San Francisco.

Télévision

Vue aérienne de San Francisco
Agrandir
Vue aérienne de San Francisco

Séries télévisées ayant pour cadre San Francisco :

Phénomène Raven

Films tournés à San Francisco

Les chansons sur San Francisco

Les musées de San Francisco

La vie culturelle de San Francisco est particulièrement riche grâce à ses musées :

Le California Palace of the Legion of Honor
Agrandir
Le California Palace of the Legion of Honor

Le California Palace of the Legion of Honor

Situé dans le Lincoln Park, cet endroit est certainement le plus beau musée de San Francisco. La vue sur le Golden Gate Bridge, la collection de 80 œuvres de RODIN ainsi que son architecture en font un endroit apprécié des touristes. son architecture s’inspire du musée de la légion d’honneur de Paris. Il fut construit pour honorer les 3600 soldats californiens morts en France pendant la première guerre mondiale. Il est ouvert en 1924 grâce aux efforts et à la fortune des Spreckels.

Les collections sont variées (sculptures, objets, peintures de tous les continents et depuis le Moyen Âge). Les grands noms de la peinture y sont présents : Cranach, El Greco, Le Brun, Le Nain, Rubens, Rembrandt, David, Courbet, Monet (Grand Canal de Venise, Nymphéas), Degas, Renoir, Manet, Pissaro, Cézanne, Gaugin, Van Gogh, Picasso (L’Orateur), Dali, Matisse… Des expositions temporaires de qualité sont régulièrement organisées.

L'Exploratorium
Agrandir
L'Exploratorium

L'Exploratorium

C'est un musée consacré aux sciences physiques. Il fait partie du Palace of Fine Arts ; il est installé dans un bâtiment construit en 1915 à l'occasion de l'exposition internationale. Il reproduit un dôme romain (voir photo)

Les quartiers de San Francisco

La ville de San Francisco est composée d'une quinzaine de quartiers tous différents les uns des autres par leur paysage, leur topographie et leur fonction. Chaque quartier a sa personnalité et ses problèmes et reflète une composante de la société américaine.

Transamerica Pyramid

Le Central Business District

Comme son nom l'indique, c'est le centre des affaires de San Francisco, reflet de la puissance économique et financière de la Californie. Situé au Nord-Est de la péninsule, il se dessine selon un plan orthogonal et aligne des gratte-ciel dont l'architecture répond à un cahier des charges bien précis : hauteur, forme, normes parasismiques ... Construite en 1972, la Transamerica Pyramid (voir photographie) est un des symboles de la ville et le building le plus élevé. Le bâtiment de la Bank of California, construit au début du XIXe siècle, est l'un des plus anciens du quartier. Les activités tertiaires animent le financial district le jour : banques, sièges sociaux d'entreprises, galeries marchandes ...

Downtown / theater district

Le quartier chic et animé de San Francisco avec ses grands magasins, ses rues piétones et ses hôtels : le cœur du secteur est Union Square (voir photographie), une place dessinée en 1901.

Civic Center

Le quartier « monumental » de San Francisco, on y trouve toutes les grandes institutions politiques et culturelles : bâtiments fédéraux, salle de concert, opéra de San Francisco, théâtre, bibliothèque municipale... L'architecture de l'hôtel de ville est de facture néoclassique et surmonté d'un dôme monumental de plus de 90 mètres.

Japantown

Le quartier japonais de San Francisco, beaucoup plus restreint que le quartier chinois.

Chinatown
Agrandir
Chinatown

Chinatown

Le quartier chinois est situé à l'ouest du quartier des affaires : on y entre par une porte monumentale de couleur verte, en forme de pagode. La communauté chinoise compte plus de 200 000 représentants. Le chinatown de San Francisco est le deuxième plus important des États-Unis. Les premiers immigrants chinois sont arrivés ici en 1848 : ils fuyaient la guerre de l'opium et la pauvreté de leur pays. Les principaux monuments datent du début du XXe siècle. De nombreuses boutiques proposent toutes sortes de marchandises (gadgets, plantes médicinales, journaux chinois ...).

Russian Hill

Quartier à fonction résidentielle et parcouru par le tramway (cable-car), il est construit sur des collines qui offrent de nombreux points de vue sur la ville et la baie. Certaines rues sont très pentues, si bien que la durée de vie des voitures à San Francisco est deux fois moins longue que dans le reste du pays ! Lombard Street est la rue la plus sinueuse du monde et permet de réduire la pente de 10 %. Certaines maisons remontent à la deuxième moitié du XIXe siècle.

Nob Hill

Autre quartier résidentiel et souvent cité dans les Chroniques de San Francisco d'Amistead Maupin. La cathédrale a été édifiée au début du XXIe siècle.

Colombus avenue à North Beach
Agrandir
Colombus avenue à North Beach

North Beach

C'est ici que sont arrivés les immigrants italiens. Les couleurs de l'Italie sont partout. Dans les années 1950, il devient le quartier à la mode. Aujourd'hui encore, les terrasses de restaurants, les cafés et les librairies de Columbus Avenue (voir photographie) attire toujours les foules.

Telegraph Hill

la Coit Tower, en forme de lance de pompier, est un des symboles de la ville. Les résidences aisées se succèdent sur la colline, entourées de jardins agréables.

Pacific Heights

Haight Ashbury
Agrandir
Haight Ashbury

Haight Ashbury

Au pied de la colline de Twin Peaks, le quartier présente un intérêt architectural grâce à ses maisons de style victorien (1860-1900). Construite grâce au bois des séquoias, elles ont résisté au tremblement de terre et sont extrêmement décorées. À l'époque, elles offraient tout le confort moderne : chauffage central, électricité, eau courante ...). Leurs dimensions sont standardisées : 8 mètres pour la façade et 30 mètres pour la profondeur. Elles comportent plusieurs étages et des oriels.

Fisherman's Wharf et Alcatraz

Noe Valley

Cole Valley

Castro

Le quartier gay de la ville. Le Castro désigne :

Golden Gate Park (parc de la porte d'or)

Golden Gate Park : le jardin japonais
Agrandir
Golden Gate Park : le jardin japonais
Golden Gate Park : le conservatoire des fleurs (1878)
Agrandir
Golden Gate Park : le conservatoire des fleurs (1878)

il s'agit d'une serre construite en 1878 d'inspiration victorienne, une des plus grandes du monde. Elle fut restaurée en 1883 par Charles Crocker. Elle survécut au séisme de 1906 et à un incendie en 1918. Elle fut néanmoins fermée au public entre 1933 et 1946. Elle fut endommagée par la tempête de 1995 et subit des travaux jusqu'en 2003.

Golden Gate Park : le jardin japonais
Agrandir
Golden Gate Park : le jardin japonais

inauguré en 1894, c'est un endroit où l'on peut méditer sous les pagodes, près des bonsaïs et des bassins. Il est le jardin japonais le plus ancien des États-Unis.

Dans les années 1860, les Sanfranciscains voulaient un jardin public pour leur ville qui pourrait rivaliser avec celui de New York. Le plan du parc fut réalisé par Frederick Law Olmsted et son assistant John McLaren (qui vécut dans le parc jusqu'à sa mort en 1943), et les travaux commencèrent à un emplacement inhabité et couvert de sable. En 1875, 60 000 arbres furent plantés (essentiellement des eucalyptus, des pins et des cyprès de Monterrey)pour stabiliser le terrain sablonneux.

Mission

Soma


La région de San Francisco

Berkeley, Oakland, Palo Alto, San José et la Silicon Valley.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia