Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Satellite naturel


Le terme lune (avec une minuscule) est employé pour désigner un satellite naturel d'une planète. Il y a environ 100 lunes dans notre système solaire et vraisemblablement beaucoup d'autres qui satellisent les planètes d'autres étoiles. Typiquement les géantes gazeuses ont des systèmes de lunes assez étendus. Mercure et Vénus n'ont aucune lune, la Terre a une grande lune : la Lune, Mars a deux lunes minuscules, et Pluton possède un grand compagnon appelé Charon (ensemble ils sont parfois considérés comme une planète double).

On suppose que la plupart des lunes sont formées dans la même région du disque protoplanétaire à l'origine de la planète. Cependant, beaucoup d'exceptions et variations à ce modèle standard de formation sont connues ou théorisées. Plusieurs lunes sont soupçonnées d'être des objets étrangers capturés, les fragments de plus grandes lunes brisées par de grands impacts, ou, dans le cas de la lune de la Terre, une partie de la planète elle-même mise en orbite par un grand impact. Étant donné que la plupart des lunes sont connues seulement par quelques observations lointaines effectuées par des sondes ou des télescopes, la plupart des théories à leur sujet sont encore incertaines.

La plupart des lunes dans le système solaire sont en rotation synchrone avec leur planète, phénomène du aux effets de marée. Hypérion, la lune de Saturne, fait exception car elle orbite chaotiquement en raison d'une variété d'influences externes. Aucune lune du système solaire ne possède elle-même une lune en orbite autour d'elle car les forces de marée exercées par la planète rendent instables de telles orbites. Cependant, plusieurs lunes ont des compagnons dans leurs points de Lagrange, comme Téthys et Dioné autour de Saturne.

La récente découverte de la petite lune Dactyl orbitant autour de 243 Ida confirme que quelques astéroïdes ont également des lunes.

Les plus grandes lunes dans le système solaire sont la lune de la Terre, les lunes galiléennes de Jupiter (Io, Europe, Ganymède et Callisto), la lune de Saturne (Titan) et la lune capturée par Neptune (Triton).

La table suivante regroupe les lunes du système solaire selon leur diamètre, et comprend aussi à titre indicatif une colonne contenant quelques astéroïdes notables:


Diamètre(km) Terre Mars Astéroïdes Jupiter Saturne Uranus Neptune Pluton
5000+


Ganymède Titan


4000-5000


Callisto



3000-4000 Lune

Europe

Io





2000-3000





Triton
1000-2000

1 Cérès
Japet

Rhéa
Dioné
Téthys

Ariel

Umbriel
Titania
Obéron


Charon
500-1000

4 Vesta

2 Pallas






100-500

(Très nombreux) Amalthée Phœbé

Hypérion
Encelade
Mimas
Janus
Épiméthée

Sycorax

Miranda
Puck
Portia

Protée

Néréide
Larissa
Galatée
Despina


50-100

(Très nombreux) Himalia

Thébé

Pandore

Prométhée

Setebos

Prospero
Stephano
Caliban
S/1986 U 10
Belinda
Rosalinde
Juliette
Desdémone
Cressida
Bianca
Cordélia
Ophélie

Thalassa

Naïade


10-50
Phobos

Déimos

(Très nombreux) Sinopé

Pasiphaé
Carmé
Ananké
Élara
Lysithée
Léda
Adrastée
Métis

Hélène

Calypso
Télesto
Atlas
Pan







Le système solaire
Soleil · Mercure · Vénus · Terre (Lune) · Mars · Ceinture d'astéroïdes
Jupiter · Saturne · Uranus · Neptune · Pluton · Ceinture de Kuiper · Nuage d'Oort
Consultez aussi objet céleste, système solaire, sa galerie et sa liste d'objets classés par taille ou par masse.




This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia