Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Scanner


Sommaire

Définition

Du verbe anglais to scan signifie « balayer » dans le sens de « balayer du regard, scruter ».
On désigne par le terme scanner un appareil électronique permettant de prendre une image d'un document ou d'un objet en le balayant par un rayonnement électromagnétique (rayon laser, lumière, rayons X...) Cette image est transférée à un ordinateur, pour y être ensuite sauvegardée, traitée ou analysée...

Les scanners médicaux

Le scanner est un appareil d'imagerie médicale : le patient est soumis au balayage d'un faisceau de rayons X. L'émetteur tourne autour du patient en même temps que les récepteurs chargés de mesurer l'intensité des rayons X après leur passage dans le corps.

Les images obtenues sont traitées par ordinateur, ce qui permet de recomposer des vues en coupe (tomographie) des organes, notamment du cerveau, ou des vues en trois dimensions. On peut faire ressortir certains tissus, notamment les vaisseaux sanguins, en injectant un produit dit « de contraste » (souvent un complexe de l'iode), c'est-à-dire absorbant bien les rayons X.

La possibilité théorique de créer de tels appareils était connue depuis le théorème de Radon, mais ce n'est que vers les années 70 que les premiers essais commencèrent à devenir possibles. On obtient aujourd'hui, progrès de l'électronique aidant, des clichés de coupes d'organes de la qualité d'un cliché photographique standard (4000x4000 points environ).

Comme pour la radiographie, l'exposition à des doses de radiation répétées apparait nocives pour l'organisme.

Les scanners de documents

Le terme scanner désigne un appareil d'informatique professionnel ou domestique qui permet de transformer un image (dessin sur papier, imprimé, photographie) ou un objet réel en une image « électronique », c'est-à-dire stockée dans la mémoire d'un ordinateur ou sur un support informatique (disque dur, disquette, CD-ROM, mémoire flash...). L'objet ou l'image est soumis au balayage d'un rayon lumineux, un capteur transforme la lumière réfléchie en un signal électrique qui est transféré à un ordinateur, pour y être ensuite sauvegardée, traitée ou analysée...

Les principales marques sont :

En général les scanners sont contrôlés par l'ordinateur via l'interface de programmation TWAIN.

Les scanners radio

La plupart des récepteurs radio sont normalement syntonisés sur une seule fréquence. Toutefois, un récepteur peut être conçu qui balaye continuellement les différentes fréquences disponibles (dans un groupe ou une bande de fréquence) afin de permettre d'écouter un échange dont on ne sait pas - a priori - quelle fréquence il emploiera.

Le principe a reçu une certaine célébrité publique avec les scanners utilisés par des truands pour écouter les fréquences de la police. Néanmoins, la pratique a été développée longtemps auparavant par les militaires et les opérateurs de renseignement.


À noter

Le terme anglais scan se trouve aussi dans d'autres dispositifs d'analyse par balayage :

Dans la version française de la série télévisée Star Trek, le terme scanner (appareil servant entre autres à analyser l'atmosphère d'une planète) a été traduit par « scruteur ».



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia