Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

William Crookes

William Crookes
Agrandir
William Crookes

Sir William Crookes (17 juin 1832 - 4 avril 1919) était un chimiste et un physicien britannique.

Il reçut son éducation primaire à l'école de Cheppenham, sa carrière scientifique a toutefois débuté très tôt, dès ses 15 ans, lorsqu'il fut admis au Collège Royale de Chimie à Hanover Square à Londres sous les auspices de August Wilhelm Von Hofmann.

En 1861, alors qu'il travaillait sur la spectroscopie, il découvrit un nouvel élément chimique qui possédait une raie d'émission verte claire dans son spectre. Il appela cet élément le thallium à partir du grec thallos, une pousse verte.

Il est l'inventeur du radiomètre de Crookes, qui est vendu actuellement comme gadget.

Lors de ses investigations sur la conduction de l'électricité dans des gaz à faible pression, il découvrit que lorsque la pression était abaissée, la cathode semblait émettre des rayons lumineux. Ces rayons ont été appelés rayons cathodiques mais maintenant on sait que ce sont des jets d'électrons libres. Cette propriété est utilisée dans des dispositifs d'affichage à rayons cathodiques, comme les tubes de télévision. Crookes fut un des premiers scientifiques à étudier ce qui s'appelle maintenant les plasmas.

Vers la fin de sa vie, il devint impliqué avec la Society for Psychical Research, mais son association avec la jeune medium Florence Cook causa un détriment considérable à sa réputation scientifique - la rumeur circulait qu'il l'aimait et l'aidait à créer de fausses preuves.



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia