Page d'accueil encyclopedie-enligne.com en page d'accueil
Liste Articles: [0-A] [A-C] [C-F] [F-J] [J-M] [M-P] [P-S] [S-Z] | Liste Catégories | Une page au hasard | Pages liées

Vienne (Autriche)


Vienne (Wien [viːn] en allemand) est la capitale de l'Autriche. Elle est en même temps Land (État fédéré), en allemand Bundesland Wien. Elle est située à l'est du pays, et traversée par le Danube (Donau). Elle fut la capitale du Saint Empire romain germanique et plus tard de la double monarchie (communément appelée Autriche-Hongrie).

Peuplée d'environ 1,8 million d'habitants, elle est un important centre politique international, en particulier en raison de la neutralité du pays, puisqu'y siègent l'OPEP, l'Agence internationale de l'énergie atomique et diverses agences des Nations unies.

Sommaire

Histoire

L'origine de Vienne remonte au VIe siècle avant notre ère, lorsque des Celtes y fondèrent une cité. En -15, Vienne devient un important fort romain sur le limes, la frontière de l'Empire romain, qui fait face aux peuples germains situés plus au nord.

Au cours du Moyen Âge, Vienne devient successivement le siège des Babenberg (comtes puis ducs d'Autriche), puis des Habsbourg. Lorsque ces derniers accèdent au statut d'empereur, la ville devient la capitale du Saint Empire romain germanique. Elle est cependant rapidement confrontée à la montée en puissance de l'empire ottoman dont les troupes l'assiègeront par deux reprises (XVIe et XVIIe siècle). Lors du second siège, Vienne ne devra son salut qu'à la mort inopinée du sultan ottoman, Soliman le Magnifique, et à l'intervention des troupes polonaises de Jean III Sobieski.

En 1815, grâce au talent de Metternich, Vienne est le siège du congrès éponyme, qui définira la géopolitique pour un demi-siècle d'une Europe sortie de la tempête napoléonnienne.

Urbanisme

Plusieurs fois ville frontière du monde de la chrétienté, Vienne est longtemps restée enserrée au sein de fortifications qui expliquent la densité de son tissu urbain central. Sa dernière enceinte, démantelée au milieu du XIXe siècle, fut remplacée par une série de boulevards concentriques connus sous le nom de Ring (anneau en allemand).

Établie à quelques kilomètres de la rive droite du Danube, Vienne en est longtemps restée éloignée, notamment pour se protéger des ses crues. Sa canalisation au XVIIIe et au XIXe siècles ont permis à la ville de se rapprocher, puis de s'étendre sur la rive gauche du Danube. Mais une importante disymétrie subsiste, puisque la rive gauche n'accueille qu'environ 200 000 habitants.

Jumelage

Vienne est jumelée avec Zagreb (Croatie) qui a longtemps fait partie des possessions autrichiennes.

Voir aussi



This site support the Wikimedia Foundation. This Article originally from Wikipedia. All text is available under the terms of the GNU Free Documentation License Page HistoryOriginal ArticleWikipedia